« Il y a une sorte de coup de blues existentiel des français », l’entretien avec Daniel Cohen (JECOs)

A l’occasion des Journées de l’économie (JECOs) dont nous sommes partenaires, Easynomics collabore avec les étudiants de l’Institut Pratique de Journalisme de Dauphine. Président de l’Ecole d’Economie de Paris, le professeur et auteur Daniel Cohen était l’invité des JECOs à propos de la résilience économique. Malgré la forte reprise de la croissance française au troisième…

Le monde de l’après-COVID : la vision des français de l’économie (JECOs)

A l'occasion des Journées de l'économie (JECOs) dont nous sommes partenaires, Easynomics collabore avec les étudiants de l'Institut Pratique de Journalisme de Dauphine. Dans son sondage annuel « Les Français et l’Economie » publié à l'occasion des JECOs, la Banque de France traduit la vision des français de l'économie dans l'ère du monde post-COVID. L'après-COVID, un monde…

La famille royale : un business pas comme les autres

Ah, royauté d’Angleterre ! Indéniablement l’une des plus prisées, des plus enviées mais, également, des plus énigmatiques famille du monde. Que l’on ait suivi leurs évolutions au rythme des années, ou tout simplement au rythme des saisons de The Crown, leur vie de faste impressionne et questionne : combien la famille royale coûte-t-elle à l’Angleterre ? Et, surtout,…

Paul Milgrom et Robert Wilson : Prix Nobel d’économie 2020 !

Créé en 1968, le Prix de la Banque de Suède en hommage d'Alfred Nobel récompense les travaux de grands économistes. Après de longs mois de suspens, le nom des lauréats 2020 est connu : Paul Milgrom et Robert Wilson Ce prix récompense leurs travaux sur les enchères et leur rôle dans la fixation des prix.…

Adopte un Prix Nobel #7 : Richard Thaler et l’économie comportementale

En 1906, l’économiste italien Vilfredo Pareto énonçait : « la psychologie est évidemment à la base de l’économie politique et, en général, de toutes les sciences sociales. Un jour viendra peut-être où nous pourrons déduire des principes de la psychologie les lois de la science sociale […] ». Ainsi débute l’ouvrage Misbehaving de l’économiste Richard Thaler, nommé Prix…

Adopte un Prix Nobel #6 : Paul Krugman et la nouvelle théorie du commerce international

Paul Krugman nait en 1953 à Long Island dans une famille juive originaire de Biélorussie. Elève brillant, il obtient en 1974 un Bachelor en histoire et économie de l’Université de Yale puis rejoint le prestigieux Massachussetts Institute of Technology (MIT) pour y poursuivre un doctorat en sciences économiques. Une fois ses études terminées, il entame…

Adopte un Prix Nobel #5 : George Akerlof et l’importance de l’information

Le 5e épisode d’Adopte un Prix Nobel fait la lumière sur un digne représentant du « nouveau keynésianisme » : George Akerlof. Le Prix Nobel 2001 est un économiste américain, docteur du MIT. Il a amené les sciences économiques à se rapprocher d’autres sciences sociales, comme la psychologie ou la sociologie. Passé par Yale, il…

Adopte un Prix Nobel #4 : Douglass North

Douglass North et Robert Fogel auront mérité leur prix Nobel en 1993 pour avoir “renouvelé la recherche en histoire économique par l'application de la théorie économique et des méthodes quantitatives aux changements économiques et institutionnels ». Derrière cette prestigieuse récompense se cache la consécration d’un courant de pensée que les deux Américains ont largement contribué…

Adopte un Prix Nobel #3 : Maurice Allais l’autodidacte

C’est un autodidacte qui reçoit le Prix Nobel d’économie en 1988. Diplômé de l’Ecole polytechnique en 1933, Maurice Allais est avant tout un physicien. C’est après avoir obtenu son diplôme d’ingénieur que ce passionné d’histoire s’intéressera à l’économie. Il est particulièrement connu pour le paradoxe qui porte son nom. En 1988, il deviendra le premier Français récompensé par le Prix Nobel d’économie pour son œuvre protéiforme.

Adopte un Prix Nobel #2 : Milton Friedman

Au moment d’ouvrir un portrait de Milton Friedman, il apparaît difficile de faire mieux ou du moins plus novateur que tout ce qui a déjà écrit à son sujet. Envisagé comme le chantre du libéralisme, si ce n’est de l’ultralibéralisme, Milton Friedman est peu apprécié en France et souvent caricaturé. L’angle d’attaque semble donc tout…